Onco-pédiatrie, adolescents et jeunes adultes

Chaque année, près de 25 nouveaux cas de cancers sont recensés chez les enfants et adolescents de moins de 18 ans. Environ 30% des cas recensés intéressent des patients non-résidents en provenance de l’île indépendante de Sainte-Lucie.

La prise en charge des enfants atteints de cancer est régie par le dispositif d’autorisation de l’activité de traitement du cancer. La faible incidence des cancers pédiatriques n’argumente pas en faveur d’une structure spécialisée locale. Par conséquent, les jeunes patients sont adressées vers les structures spécialisées de métropole dans le cadre d’une prise en charge par filière de recours. Néanmoins, une équipe médicale pédiatrique d’orientation et de suivi est identifiée à la Maison de la Femme, de la Mère et de l’Enfant (CHU de Martinique). Il est possible d’envisager une continuité des soins en fonction des protocoles.

Le GIP PROM offre un cadre, une organisation et des outils en vue d’assurer des soins de qualité à ce jeune public et accompagner au mieux les familles y compris durant les périodes en métropole.

L’objectif de l’équipe de coordination onco-pédiatrique du GIP est de développer un lien entre les acteurs de santé en décloisonnant leurs pratiques et en favorisant l’amélioration de ces dernières pour le plus grand profit des enfants et de leurs familles.

Projets structurants en cours:

– rapprochement avec la Guadeloupe,

– rejoindre l’organisation hospitalière de recours en hémato-oncologie pédiatrique en Ile de France (CANPEDIF)

– signer une convention avec le réseau d’Ile de France d’hématologique ontologique pédiatrique

Télécharger la charte régionale